Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

KIKO RUIZ A St PIERRE DE RHEDES

Publié le par LES MOMENTS MUSICAUX

KIKO RUIZ A St PIERRE DE RHEDES

KIKO RUIZ se produira à l’église Saint Pierre de Rhèdes de Lamalou-les-Bains ce jeudi 21 juillet à 17h30.

Familier des grandes scènes nationales et internationales où il a côtoyé les plus grands interprètes de la scène flamenca, friand de rencontres dans d’autres univers musicaux allant du jazz aux musiques orientales, KIKO RUIZ, en puisant dans sa culture originelle, a su intégrer tous les codes et les rythmes du flamenco traditionnel pour en exprimer sa vision personnelle et s’imposer comme l’un des artistes incontournables du flamenco contemporain.

C’est Yannick PORAS du Domaine de ROUYRE qui proposera une dégustation de ses différents vins à la fin de la rencontre.

Le parcours d’Antonio Ruiz (KIKO) est certainement un des parcours les plus étonnants qu’un musicien ait pu connaître. A peine âgé de neuf ans, Antonio se blesse gravement à la main gauche, son père, “aficionado” incontesté, imagine un jeu pour cet enfant qui risque de perdre l’usage de la main : il lui confie une guitare et lui enseigne quelques accords. C’est alors que débute une grande histoire d’amour entre Antonio et sa guitare.

Très jeune, il fait ses débuts en montant sur scène en compagnie de Bernardo Sandoval. En 1977, il obtient le premier prix de guitare de Toulouse, à la Casa de España lors d’un hommage à Pablo Casal il prend conscience que le flamenco est son oxygène et part s’installer en Andalousie, berceau du Flamenco. A Séville, il fera une des rencontres clés de sa vie, Manolo Sanlucar, son maître. C’est dans la musique de celui-ci qu’Antonio trouvera sa source d’inspiration. Grâce à ce maître hors pair, Antonio apprend une philosophie de la vie et reçoit les clés qui lui ouvriront les portes de ce qu’il est devenu aujourd’hui: techniques épurées et partage de moments privilégiés avec Isidro Sanlucar et Vicente Amigo.

Quelques années plus tard à son retour en France il renoue avec Bernardo Sandoval et Pascal Rollando (percussionniste). Ce trio époustouflant se produira en première partie de Higelin, Didier Lockwood, Michel Jonasz, Jorge Pardo... Antonio décide de se consacrer alors à la composition et offre son talent à El Duquende et Pele y Los Chicos. Il se produit parallèlement dans les spectacles de Camaron de la Isla et El Guito, de Bernarda y Fernanda de Utrera, Carmen Linares et Vicente Amigo. Il est sollicité par des artistes tels que Pepe Linares, Beatriz Romero, la Familia Montoya, El Duquende, Jose Galvan, Concha Vargas.

De 1994 à 1996, il tourne sur de nombreuses scènes nationales et internationales avec un spectacle dont il est l’auteur, le compositeur et le metteur en scène avec, à ses côtés, la danseuse Ana Yerno.

Le contrebassiste Renaud Garcia Fons demandera à Antonio Ruiz (Kiko) de le rejoindre pour travailler en studio sur son album "Navigator" et de poursuivre l’aventure de celui-ci sur scène, dans un quintet et un spectacle taillés à la mesure des talents qui y jouent. Parallèlement à ses nombreuses collaborations dans divers univers artistiques, il poursuit actuellement sa carrière en solo, en duo ou en trio…

« La vie m’a emmené vers la guitare, la guitare vers la musique, la musique vers le divin et le divin me ramène au sens de la vie… » Antonio Kiko Ruiz

Pour tout savoir sur Kiko Ruiz : http://www.kikoruiz.fr

Photo de l'article: KIKO RUIZ - photo POLOGARAT

Commenter cet article